Histoire du lycée

Le lycée Jean-Baptiste de Baudre

Un lycée chargé d'histoire, adapté à son temps

lycée Jean-Baptiste de BaudreLycée d'enseignement général et technologique, le lycée Jean-Baptiste de Baudre est situé au centre de la ville d'Agen où ses bâtiments majestueux des XVII° et XIX° siècles cohabitent harmonieusement avec des locaux modernes.

Le grand séminaire

Le lycée Jean-Baptiste de Baudre est né le 5 juin 1684, lors de la première pose de son édifice principal.

Le Grand Séminaire
Le Grand Séminaire

A cette époque, le séminaire d'Agen, l'un des quatre premiers de France, créé par les Lazaristes dès 1624, connaît un très grand succès.

L'évêque d'Agen, Jules Mascaron, décide de construire un bâtiment neuf pour ce séminaire.

Il le fait dans le quartier Porte-Neuve, c'est-à-dire au-delà des remparts, où les Lazaristes possèdent de grands terrains.

La prison puis la caserne

Le premier bâtiment, le plus majestueux, est transformé en prison à la Révolution, puis en caserne sous l'Empire.

Sous la Restauration, le grand séminaire est remis en fonction, sous l'autorité de l'évêque qui fait construire deux nouveaux bâtiments : une aile occidentale, entre 1826 et 1831, et une aile orientale en 1855.

La caserne
La caserne

Après la séparation de l'église et de l'état, cet ensemble est à nouveau affecté à l'armée, entre 1914 et 1918. Après la guerre, la municipalité, repoussant l'offre de rachat de l'évêché, y transfère l'Ecole Pratique de Commerce et d'Industrie.

Lycée technique puis lycée Jean-Baptiste de Baudre

La première rentrée a lieu la 1er novembre 1924. Cette école devient collège technique en 1953, puis lycée technique en 1960.

Aux bâtiments de caractère sont par la suite ajoutées des constructions nouvelles et fonctionnelles (gymnase, ateliers, salles de cours).

Rattaché au Conseil Régional d'Aquitaine après les lois de décentralisation de 1982, le lycée prend le nom de l'ingénieur De Baudre en 1992.

Le lycée Jean-Baptiste de Baudre - La cour d'honneur
La cour d'honneur

Pour en savoir davantage :
Consulter les cartes postales anciennes retraçant la vie des bâtiments...